Communiqué de Presse :

Suite aux communiqués de presse sans réelle précision de la CSC concernant l’arrêt du travail et son ingérence dans la défense des indépendants Taxi. 

La CSC attaque la principale centrale de taxi à  Bruxelles, celle qui s'est toujours opposée à Uber et a fait cesser Uber pop. La même CSC avait hier exigé l'arrêt total des taxis. Pendant ce temps, Uber annonce une baisse de prix de 25% pour attirer les clients, malades, travailleurs de la santé, etc...

 

Que faut-il donc penser ? Que la CSC devient un allié objectif de Uber. Que, faute de pouvoir atteindre l'entreprise américaine, la CSC tente de recruter des membres en attaquant un acteur belge plus vulnérable, fragilisé elle aussi par la crise. 

Cette manœuvre est indigne et surtout déplacée dans cette crise du Coronavirus. Elle est scandaleuse lorsqu'elle utilise le mensonge pour parvenir à  ses fins.

La FeBeT, Taxis United, ATB et UPETTC a pris contact avec eux le premier jour du confinement, et c’est suite à notre intervention constructive que les Taxis Verts ont accepté de renoncer au préavis et à une moitié de la redevance du mois d’avril. Il faut savoir que les indépendants et les plateformes sont tout d’abord des partenaires avant d’être des adversaires. De plus, il est très difficile aujourd’hui d’évaluer la situation vu les circonstances qui changent tous les jours même au sein du gouvernement. Pour ces raisons, nos associations sont en contact permanent avec les plateformes et nous  évaluons  la situation tous les jours. Mais nous trouvons qu’attaquer nos partenaires dans les journaux et réseaux sociaux est prématuré vu la situation inédite que vit le monde entier. Le CTT est une toute petite association non représentative et non reconnue dans le secteur. Pour ces raisons, nous appelons la CSC à cesser ses harcèlements envers les plateformes et dans le même temps, nous les rassurons que la quasi-totalité des chauffeurs salariés sont au chômage économique pour leur hygiène et confort. Heureusement qu’il reste des plateformes et des indépendants courageux qui restent au service de la population comme les médecins, infirmières, chauffeurs de la STIB et de train et sans NOUS oublier non-plus. 

Bruxelles, le 27 mars 2020

Ed-Denguir Khalid

Adresse

Boulevard Industriel 9

B-1070 Bruxelles, Belgique

Nous contacter